Un sport venu du Danemark!

Grâce à notre partenariat avec Lol’Sport, laurent Lambin fait découvrir à nos élèves des sports différents: l’année dernière, ils ont pu avoir une initiation au hockey et au Flagrugby. En cette fin d’ année scolaire 2017, les élèves des classes du CP au CM2 découvrent le Pumball. Ce sport, créé au Danemark, développe l’agilité et l’anticipation mais surtout, l’esprit d’équipe.

Le Pumball est un jeu collectif dont le but est de réceptionner le ballon dans une zone adverse soit sur la poitrine ou sur le bas du dos grâce à un équipement spécifique:

?

?

On écoute les explications, on s’équipe et on  fait des exercices d’entraînement pour se familiariser avec ce nouveau sport:

?

?

?
Pas facile la coordination mais ce sport plaît déjà beaucoup aux élèves:

?

?

 

 

Un pompier chez les maternelles.

Le jeudi 15 juin 2017, les élèves des classes maternelles ont eu la chance de passer la matinée avec le pompier Samuel Vercampt, sergent-chef à la caserne de Lille Bouvines. Les enfants sont habitués à le croiser dans l’établissement puisqu’il fait passer le PSC1 aux élèves de Cm1-CM2. Ce matin là, Samuel leur a détaillé la tenue de feu du pompier:

?

?

?

?

?

?

?

 

Les élèves ont pu essayer la tenue de Sam qui les a ensuite sensibilisés aux dangers de la maison et de la rue: IMG_32271Nous avons tous passé un agréable moment, riche en émotions :

?

IMG_32231

Mon quartier

En lien avec le thème de l’année: « Saint Jean Au fil du temps« , les élèves de CP-CE1 ont visité le quartier de l ‘école avec Mme Cremer, guide conférencière du CHTITOUR de Lille, en réalisant des comparaisons avec  le passé.
Tout d’abord , nous avons découvert la notion de quartier (partie d’un tout) ,imagée par un quartier d’orange. En effet , notre ville, Lomme, est divisée en 5 quartiers :
-La mitterie
-le bourg
-mont à camp
-délivrance
-le marais
Notre quartier est « Le marais ».Comme son nom l’indique, il était composé de marais qui furent asséchés au cours des siècles par les moines de l’abbaye de Loos. Une des premières raffineries de France qui fournissait du pétrole pour les lampes d’éclairage s’y installa et ainsi que des filatures aujourd’hui disparues. L’église Notre-Dame-de-Lourdes date de 1895.
img_0950
Nous sommes sortis de l ‘école et avons observé  les maisons et l’église « Notre Dame de Lourdes » qui jouxte notre école. Celles-ci sont bâties avec des briques  et de l ‘ardoise (matériaux de la région) .En touchant les briques , nous avons ressentis que ce n’était pas lisse mais « rugueux ». Les briques sont fabriquées avec de l ‘argile que l’on modèle en forme de pavé et que l’on cuit dans un four. L’usine qui fait les briques s’appelle une « briqueterie ».Il en existe une dans une ville proche: Lambersart
img_0945
En observant l’église nous avons constaté  que c’est le plus haut bâtiment du quartier grâce à l’endroit qui héberge les cloches et qui se nomme:
le clocher, haute tour verticale ! C’était donc un repère dans le paysage du quartier pour se situer et se déplacer.
Puis nous sommes partis à la découverte du quartier, composé d’habitations, de commerces et de services . En effet, arrivés au premier carrefour, il y avait tout autour des magasins :
-une boulangerie
_une pharmacie
-une épicerie
-une boucherie
mais aussi un cabinet médical. .Et delà, que voyait-on ?  « Le clocher ».
img_0958
Tout en continuant notre promenade , nous nous sommes arrêtés sur une place devant le bâtiment nommé « les tisserands ».Aujourd’hui ,ce bâtiment abrite des associations de loisirs et de divertissements: école de danse, de musique, théâtre. Mme Cremer, nous a alors présenté une photo du même lieu  datant des années 1900  qui  représente un champ et à la place du bâtiment les « tisserands » une usine avec plusieurs hautes cheminées. Il n’y avait donc pas encore de maisons et ce bâtiment était une usine , l’usine Duhem (plus grand employeur de l’époque dans le quartier), qui faisait du tissus : c’est ainsi que ça se nomme les tisserands du nom des  ouvriers qui réalisaient  les tissus.
Et que voyait- on d’où l’on se trouvait et sur la photo ?   Eh ,oui   « le clocher »!
img_0962
Puis nous sommes partis derrière le bâtiment et sommes arrivés dans une grande rue tout droite qui s’appelle la rue « kuhlmann » du nom de l’usine qui se situe au bout de la rue .
Nous avons fait une halte derrière l ‘église pour observer la longueur de cette rue faite de maison du même type ( maisons d’ ouvrier de l’usine textile) .
Mme Cremer nous a montré une photo d’époque où l’on a vu que le restaurant qui se trouve au carrefour existait déjà : il fallait bien nourrir les ouvriers !!
Sur cette photo , nous avons vu des rails : le train passait dans la rue pour transporter les tissus . Nous avons également remarqué que les maisons du début de la rue n’existaient pas encore : c’était des champs.
Et que voyait- on de cet endroit ,devinez !!!!  Le c- – – – – r ».
img_0964
Puis nous sommes rentrés à l ‘école ou nous avons fabriqué notre brique en modelant de l ‘argile dans un moule en forme de pavé. Nous attendons maintenant que nos briques sèchent pour bâtir notre maison de quartier.
Qu’avons- nous  appris ?
Le quartier de l ‘école s’ appelle le Marais . Il est composé de maisons en briques, de commerces de services (médecins ,infirmiers) et d’associations culturelles . L’ église se nomme Notre Dame de Lourdes et son clocher est visible de tout le quartier.
Il y a longtemps, ce quartier était un quartier ouvrier ou l ‘on fabriquait du Tissus et il y avait beaucoup de champs.